Ce mois-ci, c’est du lourd. Il ne s’agit plus de partager sa gamelle ou de prêter sa voiture. Notre émission Système Co (sur Radio Campus 93.3) s’attaque à l’énergie. Propre si possible.

On le clame haut et fort : le sujet est bien trop sérieux pour l’abandonner aux multinationales et aux (ex)-monopoles d’Etat. Si on ne veut pas se retrouver coincé entre le marteau nucléaire et l’enclume de schiste, il va falloir s’y mettre, se réapproprier le sujet et pas seulement le sujet : la production aussi. Trop technique ? Allons donc ! Les invités de Laëtitia et de ses complices en font la brillante démonstration : il suffit d’une bonne dose de volonté, d’un peu de temps pour s’initier et si possible d’un esprit collaboratif, pour avoir de l’énergie à en revendre. Qu’on soit un retraité, un vétérinaire, un agriculteur ou même une fille paraît-il (!), on peut participer.

Au fil des discussions, on pourra découvrir plein de propositions, d’idées et d’initiatives pour entrer dans le mouvement : des panneaux photovoltaïques sur le toit de l’école du village, la méthanisation des déchets agricoles partagée avec les voisins, un stage pour apprendre à construire son éolienne, un réseau de chaleur bois, un abonnement à un fournisseur alternatif… ça va presque vous paraître un jeu d’enfant !

Pour podcaster, c’est ici.

Pour réécouter, c’est là :

         

Et pour aller plus loin, toutes les références sur ce qui a été dit dans Système Co#6

Le thème, les invités

> Isabelle Gardères, de Combrailles Durables : une scic qui agit en faveur d’une politique énergétique locale.

> Sébastien Dufour, chargé de mission agriculture durable à l’Aduhme (Association pour un Développement Urbain Harmonieux par la Maîtrise de l’Energie), plus connue sous le nom d’Agence locale des énergies et du climat.

L’Adhume s’adresse aux collectivités, aux professionnels et aux agriculteurs ; mais les particuliers peuvent trouver conseil auprès de l’Adil 63 et d’Info Energie Auvergne.

On a aussi évoqué :

  • Enercoop, le seul distributeur alternatif à EDF proposant de l’énergie verte ;
  • Open Source Energy, projet qui a pour vocation de développer des solutions de production d’énergie propre sous licences libres et de façon collaborative ;
  • Les Cigales (Club d’Investisseurs pour une Gestion Alternative et Locale de l’Epargne solidaire), dont un club participe au financement de Combrailles Durables.

Le coup de fil

> Claire Lappe, de l’association Tripalium qui a pour objet de favoriser la fabrication d’éoliennes en auto-construction.

 

L’économie collaborative pour les nuls : les tiers-lieux

 Voilà un sujet qui nous connaît ! Le tiers-lieu, c’est l’idée d’un endroit qui n’est ni tout à fait un espace privé, ni tout à fait un espace de travail, mais une sorte d’hybride de ces deux notions. Un endroit multifonctionnel, conforme aux besoins et envies de ses usagers, où l’on peut trouver côte à côte des espaces de travail (coworking, bureaux, incubateur), des espaces de fabrique (fablab, ateliers, création artistique), des espaces de convivialité, de rencontre, d’échange, de débat, ouverts à tous (café culturel, restaurant, salles de spectacle…)… Le concept se développe aujourd’hui partout dans le monde. On y cherche de nouvelles manières de travailler, de vivre ensemble, de partager et ça semble un modèle à explorer pour la société de l’avenir.

Et notre ambition, c’est d’en développer un à Clermont-Ferrand. On en discute justement ce vendredi : vous saurez tout ici.

Pour en savoir plus sur les tiers-lieux, on recommande chaleureusement le Manifeste des tiers-lieux élaboré par nos amis Yoann Durieux et Antoine Burret.

A lire aussi Tiers-lieu toi-même ! un article de Socialter, une revue passionnante sur les sujets qui nous intéressent.

Et pour savoir qui est Ray Oldenburg, le père du concept, pas grand-chose en français, mais en anglais on pourra lire un article intéressant ici et les infos de wikipédia.

       

L’agenda

Pour soutenir les libraires des Volcans qui veulent se continuer en scop pour continuer l’aventure, on peut participer via Ulule.

Le festival Tropisme à Montpellier, qui se veut une interface entre la création artistique, la recherche, la société et l’entrepreneuriat social (du 18 au 23 février). 

       

Les musiques de l’émission

  • I’ve got the power de Snap
  • Eolienne de Gaëtan Roussel
  • High Voltage par ACDC

Une fois de plus on remercie pour leur sélection le duo des DJ Dersou et Ouzala, ainsi que l’autre duo de l’émission, Encuentros, pour le générique de Système Co.

Et on vous donne rendez-vous mardi 18 mars à 18 heures sur les ondes de Radio Campus 93.3. Nous parlerons culture.