Page title

Page subtitle

Système Co #9 retourne à l’école

Départ groupé pour l'école de Monton : c'est le pédibus !

Départ groupé pour l’école de Monton : c’est le pédibus !

Il n’y a pas d’âge pour apprendre à collaborer, pour développer sa créativité, pour bénéficier des multiples possibilités d’apprentissage qu’offrent les outils numériques. Encore faut-il que l’école s’ouvre à des pratiques pédagogiques plus émancipatrices que les bonnes vieilles méthodes traditionnelles. On rêve de voir l’Education nationale s’engouffrer dans la brèche ouverte par les écoles alternatives et les recherches des pionniers des sciences cognitives. Apprendre de ses erreurs, favoriser l’autonomie et la recherche, se familiariser à la coopération et à l’interaction sont les pistes les plus intéressantes à valoriser.

Pour les plus grands, l’école s’ouvre au numérique ; l’Université essaie d’élargir son audience en se lançant dans le mouvement des MOOCs, ces cours en ligne que tout un chacun peut suivre sur internet. Système Co fait le point sur l’école d’aujourd’hui et l’école de demain.

Pour réécouter l’émission, c’est ici :

Et pour la podcaster, c’est .

Et pour aller plus loin, toutes les références sur ce dont nous avons parlé dans l’émission.

Le thème, l’invité :

Laurent Rieutort, président de l’IADT (Institut d’Auvergne du développement des territoires), structure universitaire originale qui accueille à la fois des étudiants et des élus et techniciens des collectivités territoriales.

Sur les MOOCs :

Les reportages :

Le pédibus de Monton est organisé par la FCPE de Veyre-Monton. Contact : [email protected] 

Interrogée par Laëtitia, Michelle Vors dans son école pas comme les autres.

Interrogée par Laëtitia, Michelle Vors dans son école pas comme les autres.

Michelle Vors, directrice de l’école Montessori à Clermont-Ferrand Les Infatigables Explorateurs, à retrouver sur :

En savoir plus sur la pédagogie Montessori :

Le coup de fil :

Jean-Loup Burtin, conseiller en numérique éducatif, ancien chargé du développement numérique dans les écoles au Ministère de l’Education et ancien inspecteur de l’Education nationale.

D’autres pistes à consulter aussi :

Deux chercheurs aux idées intéressantes, cités dans l’émission :

  • Sir Ken Robinson, qui travaille sur le développement de la créativité par l’éducation.
  • Thierry Karsenti, chercheur canadien qui travaille sur l’utilisation des nouvelles technologies dans l’éducation.

Sur la pédagogie inversée, tout est expliqué sur le site classe inversée.

Le site de la Living School de Paris.

Le site du Syn-Lab, une association qui réunit des chercheurs, des enseignants, des formateurs et des spécialistes de l’innovation pour accompagner les enseignants désirant s’ouvrir à des méthodes d’éducation alternatives, qui permettent la réalisation du potentiel de chaque enfant.

Le n°3 du magazine Socialter propose un dossier spécial éducation.

Un travail de recherche sur l’apprentissage collaboratif dans l’enseignement supérieur, par Éric Bruillard and Georges-Louis Baron, dans la revue en ligne Quaderni.

L’économie collaborative pour les nuls : les fablabs

Soit les Laboratoires de fabrication : des labos ouverts, équipés notamment d’imprimantes 3D, pour passer rapidement de la conception d’un objet à son prototypage. Emmanuelle les définit efficacement sur Système Co : « Ce sont des ateliers de prototypage rapide d’où peuvent sortir des objets aussi insolites qu’audacieux : une voiturette à pédales, une mini statue de la liberté, une pièce pour imprimante cassée ou une patère… Tout est permis à condition de le faire soi-même et avec les autres ».

Pour mieux comprendre, on consultera :

La bonne recette de Clémence pour donner de la saveur à votre panier d’amapien saturé de navets

Ce mois-ci, elle l’a empruntée au très beau livre d’Alain Passard « Collages et recettes » paru aux éditions Alternatives :

Navets mauves et citrons jaunes au poivre noir

Pour 4 personnes, il faut :

  • 2 bottes de navets primeurs de petite taille
  • 2 beaux copeaux de beurre salé
  • ½ botte de basilic
  • Un gros citron jaune
  • Une belle cuiller à soupe de sucre semoule
  • Du poivre noir du moulin
  • De la fleur de sel
  • Un saladier de mesclun
  • Un long trait d’huile d’olive

On passe à l’acte :

  • Toiletter les navets en préservant le charme de leurs fanes.
  • Les déposer sans les superposer dans un large sautoir (ou grosse casserole basse) avec le beurre salé, mettre de l’eau à mi-hauteur et poser par-dessus une feuille de papier sulfurisé de la taille du sautoir.
  • Laisser cuire les navets très fondants à feu doux.
  • Couper les citrons en hauteur à la mandoline et les déposer dans une sauteuse avec le sucre, un demi-verre à moutarde d’eau et la moitié des feuilles de basilic.
  • Cuire le tout à feu très doux à couvert en surveillant attentivement ce précieux mélange de parfums : le citron doit être confit, d’une belle teinte jaune translucide, et la confiture ne doit pas attacher au fond de la sauteuse.
  • Vérifier la cuisson des navets en robe des champs dans le beurre salé et l’évaporation totale de l’eau.
  • Rajouter la seconde moitié des feuilles de basilic et glacer les navets ; bien les enrober du beurre de cuisson.
  • Parsemer de fleur de sel et de quelques tours de moulin de poivre.
  • Il vous reste à les dresser en assiettes chaudes et à les servir avec la confiture de citron au basilic. Créer enfin la bouchée entre les deux agrémentée d’un joli mesclun à l’huile d’olive.

L’actualité

– Samedi 17 mai à Epicentre Cowork, 25, rue des Gras à Clermont-Ferrand de 9 h 30 à 19 heures : une journée dédiée à la médecine douce et aux pratiques alternatives – sophrologie, art thérapie, aromathérapie, shiatsu… Quinze spécialistes animeront des mini-conférences et des ateliers pour faire découvrir leurs pratiques. Attention, places limitées, inscription obligatoire sur le site Y-Be

– Vendredi 16 mai à 20 h 30 : inauguration du Théâtre du Gymnase à Ardes-sur-Couze, avec « Le Banquet de Marianne » par le Wakan Théâtre, à l’invitation de l’Amacca Ces Alliés du Pays d’Issoire (en savoir plus en écoutant Système Co#7.

– puis vendredi 23 mai à 20 h 30 à Apchat, toujours dans le cadre du démarrage de l’Amacca : rencontre participative sur la culture avec Olivier Lanoe, fondateur des AMACCA.

Le lendemain 24 mai, rendez-vous à 10 heures à la Mairie d’Ardes-sur-Couze pour un temps de questions réponses en fonction de ce qui aura été dit la veille… et ensuite, un atelier d’intelligence collective pour construire une vision partagée de l’Amacca.

Les musiques de l’émission :

  • « Another Brick In The Wall », Pink Floyd, The Wall
  • « ABC » par les Jackson Five
  • « Fight for your rights » des Beastie Boys, album The Matrix

En juin, ne manquez pas le dernier Système Co de l’année, le mardi 17 sur Radio Campus 93.3 à 18 heures. On parlera plus en détail des fablabs.

2014-05-09 14.07.15

2 Commentaires

Laisser un commentaire