Page title

Page subtitle

Système Co : une reprise entreprenante

Fabrice Cailloux, l'invité de Système Co, en conversation avec Emmanuelle.

Fabrice Cailloux, l’invité de Système Co, en conversation avec Emmanuelle.

Pour entamer sa deuxième saison, Système Co reprend avec des questions qui nous tiennent à cœur à Epicentre Cowork : comment accompagner les jeunes créateurs d’entreprise, les porteurs de projet qui veulent développer et concrétiser une idée, souvent sans avoir en main toutes les clefs pour aller au bout du projet ? Car la création d’activité est une jungle : il faut savoir tailler à la machette dans la paperasse, escalader des business plan, affronter des banquiers, plonger dans les dossiers de financement, traquer les partenaires, dompter les marchés, contourner les concurrents, amadouer les clients…

La bonne idée, c’est de passer par un incubateur. Tel le petit poussin à l’abri des dangers de la basse-cour, l’apprenti entrepreneur peut y grandir dans les meilleures conditions, entouré de partenaires qui le conseillent, le coachent, font office de regard extérieur et de parrains.  Ces dispositifs peuvent prendre des formes assez classiques, mais aussi plus collaboratives. Les espaces de coworking comme le nôtre, par exemple, se revendiquent comme des incubateurs collaboratifs libres et ouverts : on s’y entraide entre pairs, on y échange les expériences, les savoir-faire, les tuyaux, on se donne mutuellement des coups de main et on se soutient moralement comme un groupe d’explorateurs embarqués dans la même pirogue.

Laëtitia et Emmanuelle explorent tout ça avec quelques invités et un reportage international à Murat, Cantal.

Pour réécouter l’émission, c’est ici :

Et pour la podcaster, c’est .

Et pour aller plus loin, toutes les références sur ce dont nous avons parlé dans l’émission :

L’intro

Emmanuelle nous parle du livre « La nouvelle société du coût marginal zéro » de Jeremy Rifkin, le penseur de la troisième révolution industrielle, aux Editions des Liens qui libèrent.

Le thème, l’invité

Fabrice Cailloux, directeur de l’incubateur de l’Ecole de commerce de Clermont, France Business School. Il explique le fonctionnement de cet incubateur ouvert aux étudiants qui portent des projets d’activité ou d’entreprise innovantes et de son fonctionnement tourné lui aussi vers l’innovation.

Fabrice Cailloux évoque aussi les partenaires avec lesquels il est en réseau dans l’agglomération clermontoise :

  • L’incubateur Busi
  • L’Isima / Institut supérieur d’informatique, de modélisation et de leurs applications
  • L’Ifma / Institut français de mécanique avancée

 L’interview

David Valéry, coworkeur à Epicentre Cowork, développeur d’une application de covoiturage instantané Le Bon Stop : ce projet n’est pas encore accessible sur internet, mais on peut voter pour lui, dans le concours d’idées lancé par Auvergne Nouveau Monde, Up !

Le reportage

Laëtitia s’est rendue au Forum du Télétravail à Murat (Cantal). Elle a évoqué l’intervention de Marc-Arthur Gothey, membre de Ouishare et créateur de la Start-Up Assembly.

Et elle rencontre Clive Peckham, qui explique le projet Micropol, dont l’objectif est de créer une vitrine des initiatives de télétravail et de coworking en milieu rural, pour rendre visibles ces activités et les faire coopérer ensemble.

Le coup de fil

Arnaud de Champsavin, gangster de Makesense et coordinateur de la Social Cup. Il explique le projet Make Sense : une communauté de volontaires qui s’engagent pour aider des entrepreneurs sociaux.

Les valeurs du collaboratif pour les nuls : la valeur « valeur »

Les boucles d'oreille de Laëtitia : quelle est donc leur vraie valeur ?

Les boucles d’oreille de Laëtitia : quelle est donc leur vraie valeur ?

Pour cette première chronique, Marie-Pierre nous invite à réfléchir à la valeur des choses : valeur marchande, valeur d’usage, valeur sentimentale ou valeur esthétique… Tout ne s’estime pas nécessairement en euros trébuchants, même les boucles d’oreille de Laëtitia.

Dans cette optique, les pratiques collaboratives remettent beaucoup de choses en question. De plus en plus, on échange des savoirs, des services ou des coups de mains plutôt que des billets de banque.

Et même les économistes et les sociologues les plus sérieux essaient d’élaborer de nouveaux indicateurs pour évaluer les richesses des pays en tenant compte de valeurs autres que la circulation d’argent, notamment le bien-être des populations, le niveau d’éducation, de culture ou de santé, le respect de l’environnement… Le PIB (produit intérieur brut) prend un vrai coup de vieux. Et ça ne fait pas de mal.

 Ouvrages et études cités :

  • Dominique Méda : Au-delà du PIB. Pour une autre mesure de la richesse, Champs-Actuel
  • Joseph Stiglitz : Rapport de la Commission Stiglitz sur la mesure des performances économiques et du progrès social

L’actu

> Campagne Up ! Auvergne Nouveau Monde ; vous avez jusqu’au 31 octobre pour voter pour vos projets préférés. Vous hésitez ? On vous suggère :

> Le 28 octobre, Christian Vanizette vient présenter le dispositif national La France s’engage pour soutenir les « coopérations innovantes à fort potentiel » du secteur associatif. ça se passe chez nous à Epicentre Cowork, à 11 heures. Ouvert à tous !

> 6 novembre : journée Auvergne Nouveau Monde à Polydôme avec le salon « Place aux jeunes » et un Forum à 18 heures (avec la présence notamment d’Anne-sophie Novel, journaliste et blogueuse spécialiste de l’économie collaborative)

> 12 novembre : « Espaces de collaboration, espaces d’innovation », une causerie interactive sur le thème « Entreprendre autrement, l’entrepreneuriat collaboratif et l’incubation libre et ouverte », organisée par Epicentre Cowork, à partir de 17 h 30 à la Maison Gaucher, rue du Cheval Blanc à Clermont. Nous aurons pour invité le sociologue Antoine Burret. Inscription ici.

> 13 novembre : afterwork proposé par France Business School à Polydôme à 16 h 30 (entrée 10 €)

> 14 novembre : Journée Shaker, une journée marathon des projets d’entrepreneuriat social pour booster votre projet / ouvert à tous les porteurs de projets, sur inscription avant le 31 octobre; ça se passe au Studio 120 (près du Zénith).

> La Social Cup organisée par Make Sense, est une sorte de compétition des meilleurs projets d’entrepreneuriat social portés par des étudiants. Elle fera escale dans huit villes de France, dont Clermont-Ferrand : ce sera le 29 novembre à la CCI. Pour participer, il faut s’inscrire ici .

Les musiques de l’émission (choisies par Guillaume)

  • Working Together / Chilly Gonzalez
  • Let’s go to work / Electro Deluxe
  • Music Evolution Change / Buckshot Lefonque

Prochaine émission :

Mardi 18 novembre à 18 heures, sur Radio Campus (93.3 Mhz). Al’occasion du Mois de l’Economie solidaire, nous parlerons des liens entre économie sociale et solidaire et économie collaborative.

0 Commentaires

Laisser un commentaire