Page title

Page subtitle

Système Co#2.3 : attention, chantier !

Attention, chantier autorisé au public !

Attention, chantier autorisé au public !

Le bâtiment, la construction – le chantier, quoi ! – seraient-ils une affaire trop sérieuse pour l’abandonner aux professionnels ? L’expression « chantier interdit au public » a aujourd’hui du plomb dans l’aile. Poser des charpentes, restaurer un vieux mur, creuser des trous, dresser des poutres devient (ou redevient ?) une affaire collective. Tout autant que le covoiturage, le couchsurfing ou le coworking, ce sont des occasions de se rencontrer, de tisser des liens, de se former et d’échanger. Et même de produire de l’art et de la culture. Système Co met aujourd’hui son casque et ses chaussures de sécurité et s’en va poser une brique de plus dans son exploration des pratiques collaboratives : celle des chantiers participatifs.

 Pour réécouter, c’est ici :

Et pour podcaster, c’est.

Et pour en savoir plus, toutes les références sur ce qui s’est dit pendant l’émission :

Le thème, les invités :

> Clément Blasco, animateur de la délégation Auvergne de l’association Jeunesse et Reconstruction, une association qui organise depuis 1948 des chantiers de volontaires internationaux.

> Corinne Lanouzière, animatrice de projets à l’association Etudes et Chantiers Espace central, qui organise également des chantiers pour jeunes volontaires mais aussi des chantiers d’insertion.

Ces deux associations, ainsi que trois autres de vocation similaire, sont regroupées dans le collectif Cotravaux Auvergne, qui coordonne les programmes de chantiers dans la région. Parmi ces association, il y a aussi Concordia, qui a organisé un chantier à La Gauthière, cité par Suzy (voir ci-dessous « Les reportages »).

> Mickaël, qui témoigne sur un chantier participatif individuel, moyen qu’il a commencé à utiliser cet automne pour rénover une grange en maison, à Vic-le-Comte. Pour trouver des participants, Mickaël a utilisé la plateforme collaborative Twiza.

Il en existe d’autres, comme par exemple Oikos, qui a aussi une vocation d’information et de formation à l’autoconstruction.

> Pour découvrir sur la Toile un autre exemple de chantier participatif individuel – et pour vous prouver en même temps que les animateurs de Système Co savent parfois de quoi ils parlent : le blog de Thibault Paille que paille.

Les reportages :

Sabine et Alex, de l’association Pixel, un collectif d’architectes basé à la Friche de la Belle de Mai à Marseille, et à la résidence Quartier Général à Busséol en Auvergne, qui utilise le chantier comme prétexte à la rencontre artistique et culturelle.

Suzy, l’une des deux architectes de l’Université foraine en résidence dans le quartier de La Gauthière à Clermont-Ferrand, où s’expérimente une rénovation urbaine participative avec chantier ouvert.

Au pied des barres de La Gauthière, la table dont parle Suzy, construite au cours d'un chantier internationale. Table de banquet, piste de danse, piste de skate...

Au pied des barres de La Gauthière, la table dont parle Suzy, construite au cours d’un chantier international. Table de banquet, piste de danse, piste de skate…

La chronique de Miss Ethique : la bienveillance

En ce mois de Noël et de bons sentiments, nous parlons de la bienveillance. D’abord parce que ça fait du bien de ne pas se sentir ridicule quand on ne sait pas faire aussi bien que les autres. Mais surtout parce que l’économie collaborative fait le pari que tout le monde y trouve son compte. Certes vous n’en savez pas autant que les autres dans tel ou tel domaine, mais vous pourrez leur apporter beaucoup grâce à telle autre compétence : la bienveillance permet de jouer sur les complémentarités, les échanges de savoir, plutôt que sur la stigmatisation et sur la concurrence. Et puis elle est source de créativité : en présence de personnes bienveillantes, on a moins peur de se lancer, d’oser apporter une idée, de tenter un projet. On rétorquera que la bienveillance n’est pas une attitude naturelle chez l’humain du XXIe siècle. Mais les initiatives collaboratives ont des vertus pédagogiques : elles posent des règles et on participe seulement si on les accepte, même si on y vient pour d’autres motivations. Et c’est tellement plus agréable !

L’actualité :

Epicentre Cowork prépare son projet de création du tiers-lieu Epicentre Factory. Avec deux actus en décembre :

  • Jeudi 18 à partir de 18 heures, soirée festive de présentation du projet, dans nos locaux 25, rue des Gras
  • Tout le mois de décembre, contribuez au financement du projet sur la plateforme Ulule.

Actu monde : le Père Noël annonce qu’il a organisé pour la première fois cette année un grand chantier participatif avec les lutins du monde entier pour l’emballage, la répartition et la distribution des cadeaux. Rendez-vous le 25 décembre au pied du sapin pour en vérifier l’efficacité !

Les musiques de l’émission :

  • « En chantier » – Starshooter
  • « Ma Petite Auvergnate » – La Ruelle en Chantier
  • « Construction » – Mister Oizo

Rendez-vous le mardi 20 janvier pour la prochaine émission de Système Co, à 18 heures tapantes sur Radio Campus Clermont, fréquence 93.3 Mhz. D’ici là, passez de bonnes fêtes !

0 Commentaires

Laisser un commentaire