Page title

Page subtitle

Système Co#2.5 : Tout ce que nous avons en commun

Les Incroyables Comestibles : une généreuse communauté qui jardine en ville pour le bien de tous ceux qui pourraient en avoir besoin.

Les Incroyables Comestibles : une généreuse communauté qui jardine en ville pour le bien de tous ceux qui pourraient en avoir besoin.

Quand on vous dit « communauté », vous pensez à quoi ? Si vous voyez tout de suite une bande de hippies sur le Larzac, si vous répondez communautarismes, banlieues-ghettos, clans et religion, si vous votez communauté de communes… alors, vous n’êtes pas dans le ton. Chez nous, les communautés sont des groupes informels, ouverts, partageurs qui ont en commun une passion, un savoir, un projet, une idée et sont en relation pour en discuter, échanger et construire autour de ce ou ces points communs. Ils ont souvent aussi en commun un lien qui passe par internet, ce qui permet d’élargir le cercle et de mettre en relation des personnes de toute une région, voire de tous les coins de la planète. Le phénomène de la communauté doit beaucoup au 2.0. Ce mois-ci dans Système Co, on explore cette notion avec deux Clermontois qui participent activement à des communautés citoyennes et même jardinières. Et malgré un déroulé légèrement chaotique – vacances de nos animatrices habituelles, défection impromptue de notre technicien, remplacé au pied levé et sans filet par un de nos invités (si, si !) et absence consécutive d’habillage sonore… – la qualité des invités et l’intérêt de la thématique nous font comprendre bien des choses sur le fonctionnement, à l’échelle locale, de ces groupes que personne ne dirige, qui s’autogèrent et qui plus est, créent entre eux de fructueuses passerelles.

Pour réécouter, c’est ici :

Et pour podcaster, c’est par .

Et pour en savoir plus, toutes les références sur ce qui s’est dit pendant l’émission :

Le thème, les invités :

  • Scott Marlin, actif dans de nombreux mouvements alternatifs, collaboratifs et citoyens, crée en mars prochain (mais déjà une esquisse en ligne) le média citoyen Alternatives locales dans le Puy-de-Dôme.
  • Antoine Vernay, représente le collectif clermontois des Incroyables Comestibles, qui plantent des légumes dans la ville.

L’interview :

Emmanuelle nous parle du lancement de la communauté Ouishare Auvergne, qui réunit les acteurs locaux de l’économie du partage. Cette communauté se rassemble autour d’une page facebookOuishare est aussi une communauté d’envergure nationale et internationale.

On a parlé aussi de :

La chronique de Miss Etique : La confiance

Une société où les gens se font naturellement confiance se développe plus rapidement qu’une société où ils se méfient les uns des autres. C’est ce qu’a démontré le sociologue et politologue américain Robert Putnam. Dans nos sociétés occidentales, ce n’est pas gagné. Mais dans nos mouvements collaboratifs et solidaires, notamment grâce à internet, on s’applique à restaurer la confiance. Grâce aux systèmes de vérification et de certification, grâce à l’effet réseaux sociaux, grâce aux amitiés virtuelles et aux systèmes d’appréciation et de recommandation, nous réapprenons à faire confiance à des inconnus, à les accueillir chez soi, à monter dans leur voiture ou à leur prêter nos petites affaires. Reportez-vous dix ans en arrière : pensiez-vous que ça deviendrait possible ?

Pour en savoir plus sur Robert Putnam et sa théorie du capital social, on pourra se reporter à wikipédia bien sûr, mais aussi à cet article très complet de la revue Cairn.

L’actualité :

  • Le 14 juin, le collectif Alternatidômes organise à Lempdes le Festival de la Transition. Pour organiser ce grand rendez-vous de sensibilisation à la construction d’une société plus juste et plus durable, il lance dès maintenant un appel à toutes les personnes qui voudront y contribuer en tant que bénévoles. On peut s’inscrire ici. Et pour en savoir plus, c’est ici.
  • L’association Altérité culturelle en Combrailles organise le chouette festival Ernest Monpied du 10 au 19 avril. En attendant d’aller applaudir les artistes, on peut contribuer au montage de cette deuxième édition en participant à leur campagne de financement sur Ulule.
  • Quelques nouvelles de la Doume : un mois après son lancement, la monnaie locale du Puy-de-Dôme annonce déjà : 405 utilisateurs, 54 prestataires, 20 comptoirs de change et plus de 9000 doumes, c’est-à-dire l’équivalent de 9000 euros, en circulation.

Les musiques de l’émission :

Des musiques de fusion, d’échanges, de rencontres pour évoquer l’esprit de communauté, qui existe aussi chez les artistes !

  • Dead Weather qui réunit la chanteuse des Kills, Allisson Mosshart, et Jack White des White Stripes
  • Porc#1, ou la rencontre des groupes Modeselektor et Apparat, ce qui donne Moderat
  • Yay ! tiré de l’album Bénarès, où le trompettiste français Erik Truffaz dialogue avec quelques musiciens Indiens.

Le mois prochain, retrouvez-nous le mardi 17 mars à 18 heures sur Radio Campus 93.3 pour une nouvelle édition de Système Co.

0 Commentaires

Laisser un commentaire