Archives

Le blog, découvrez nos articles !

Brèves du Comptoir #2

Comme vous le savez, à Epicentre, ça bouge ! Il se passe des choses tous les jours... Pour ne rien manquer de nos dernières actualités, voici tout de suite une nouvelle édition des Brèves du Comptoir. Vos actus vont faire du bruit ! Preda recherche un stagiaire "Chef de projet Junior" ! Tu souhaites rejoindre une start-up qui réinvente la formation grâce au digital ? Alors cette offre de stage pourrait t'intéresser ! :-) En interaction directe avec l'équipe et…

Lire la suite

Un samediX à Epicentre Factory

La nouvelle a été largement répandue dans Clermont : la billetterie pour les TEDx Clermont 2016 a affiché complet en 35 minutes. D'où l'idée de proposer des "Hors-Champs". De même qu'à l'Ecole de commerce, Epicentre Factory, partenaire de l'événement, propose en ce samedi une retransmission en direct. Epicentre Média est présent pour vous faire vivre pas à pas cette journée particulière.   Dès ce matin, les portes sont ouvertes. Pour un café, un croissant et surtout pour découvrir notre foyer…

Lire la suite

Brèves du Comptoir #1

Epicentre est une vraie fourmilière où chacun développe son projet, son activité professionnelle, son business, sa start-up ou son association... Il s'y passe plein de belles choses. Les Brèves du Comptoir s'en feront régulièrement l'écho. Suivez nos actus, elles vont faire du bruit ! Adoptez Koach Up ! Né du Start-Up Week-end 2015, incubé par CoCoShaker, le projet "Adopte un coach" est en train d'éclore. Cette application, opérationnelle très bientôt, se propose de mettre en relation des jeunes ayant besoin…

Lire la suite

Cet automne, Claire fait son tour d’Europe en Wagon

Vos actus font du bruit ! - Cette semaine, nous rencontrons Claire, coworkeuse, qui part deux mois pour un tour d'Europe durant lequel elle va enseigner la programmation web. Saviez-vous qu’un système de leurrage des missiles embarqués sur les Rafales et Mirages 2000 a failli porter le prénom de Claire Antoine ? Cela date de l’époque révolue où notre ingénieure, diplômée de SupElec, travaillait pour une filiale d’Airbus travaillant pour l’armement. « Mais je suis partie trop tôt… », ajoute-t-elle. Partie pour intégrer…

Lire la suite