Epi actus

Les choses qu'on n'aime pas écrire...

Confinement : soyons inventifs !

Midi ce mardi 17 mars : à partir de maintenant, c’est chacun chez soi. Votre tiers-lieu a fermé ses portes comme tous les lieux publics non indispensables. Mais Épicentre n’est pas vraiment fermé. Nous allons inventer le coworking à distance !

coronavirus: inventons le coworking à distance

Et voilà : nous avons baissé le rideau de fer, éteint les lumières et le chauffage. Hier, le cowork était encore ouvert à nos coworkers réguliers, notamment ceux qui détiennent un badge pour entrer par la porte de service et un bureau à demeure. Mais l’ambiance était à la préparation de l’état de siège.

A l’étage, ces travailleurs quotidiens démontaient les tours et écrans d’ordinateur, embarquaient les dossiers papiers nécessaires et le matériel de bureau : nous avons tous anticipé pour se préparer à « décoworker ».

On s’organise

L’accueil physique reste fermé, mais nous restons à votre écoute.

Au rez-de-chaussée déserté et éteint, les responsables du tiers-lieu se sont réfugiés dans la cuisine pour improviser et mettre en œuvre le plan d’action de la fermeture : déprogrammer les événements, joindre nos partenaires, se mettre d’accord sur des reports, recommander des logiciels de visioconférence, répondre aux questions…

Le tout en respectant nos distances, en se saluant de loin mais avec le sourire, d’un signe de la main ou du coude, d’une inclinaison du buste, d’un « namaste » gracieux. Sur place ou au téléphone, l’ambiance était à la solidarité et aux promesses de garder le contact, les liens, l’écoute. On y a mis de l’humour autant que possible. C’était émouvant et déroutant. Bizarre.

Garder le lien : nous faisons suivre les appels téléphoniques, nous relevons régulièrement la messagerie électronique.

Et on coworke à distance

Pendant votre absence, un petit cochon doré va veiller sur le Comptoir…

Et surtout, nous allons nous efforcer de faire vivre notre tiers-lieu virtuellement. C’est le moment d’imaginer des choses.

Sur le blog et sur les réseaux sociaux, nous serons plus que jamais actifs. Nous vous raconterons Épicentre comme si vous y étiez. Nous prendrons et donnerons des nouvelles, nous inventerons le reportage à distance, le coworking en pyjama, l’événement quantique (en même temps vécu et non vécu). Ça va être chouette !

En attendant, nous avons confié les lieux à nos deux amis qui restent sur place et gardent l’œil chacun sur un étage. Ils vous adressent le message de bienveillance que nous avons adopté comme un nouveau mantra : « Prenez soin de vous ».

… et un éléphant blanc sur le Cowork.

 

0 Commentaires

Laisser un commentaire